Un belge sur 3 serait touché par l’arthrose


Accueil > Actualités

Catégorie Actualités
Un belge sur 3 serait touché par l’arthrose
Un belge sur 3 serait touché par l’arthrose

Cette maladie due à une trop grande usure du cartilage entraine en effet de nombreuses douleurs aux articulations et à terme une invalidité plus ou moins importante.


Des risques qui augmentent bien évidemment avec l’âge, puisque 80% des plus de 70 ans sont concernés par l’arthrose. Néanmoins, si l’on ne peut pas à ce jour guérir de l’arthrose, plusieurs traitements médicamenteux et autres permettent d’en atténuer fortement les douleurs.

Ainsi, pour éviter la paralysie, la pose de prothèse à la hanche et au genou notamment, ont de très bons résultats. Grâce à cela, les personnes âgées victimes d’arthrose peuvent espérer une certaine autonomie pendant de longues années supplémentaires. Un espoir partagé par un million de personnes en Belgique…

L’Arthrose en Belgique : Etat des lieux

Ainsi, au cours du congrès mondial qui s’est tenu en 2010 à Bruxelles, lors duquel plus de mille experts venus du monde entier se sont réunis sous la présidence du professeur belge Yves Henrotin, de l’université de Liège, plusieurs éléments ont été développés :

15% de la population mondiale se trouve aujourd’hui touchée par l’arthrose. Un chiffre qui devrait encore augmenter avec le vieillissement de la population.
Les pistes de traitements sont très prometteuses.
La prévention de l’arthrose est une cause majeure
Le diagnostic précoce permet une meilleure prise en charge
L’handicap qu’entraine l’arthrose est un facteur de risque pour d’autres maladies comme le diabète, la thrombose, l’infarctus du myocarde.
L’arthrose entraine une impotence fonctionnelle qu’il est possible d’atténuer par la pose de prothèses assurant aux personnes âgées près de 15 ans de « tranquillité ».

Les mesures de prévention de l’arthrose

Il faut tout d'abord, ménager ses articulations. En effet, il ressort des diverses observations médicales, que pour éviter l’apparition de l’arthrose, il faut atténuer, le plus possible, les sollicitations des articulations lors des différentes activités professionnelles et sportives. Il faut, bien sûr, également se protéger des risques de blessures et de gros traumatismes. Par ailleurs, les micro-traumatismes et les mouvements répétés de manière exagérée sont également à éviter. Les fractures, les luxations et les entorses provoquent des traumatismes articulaires qui peuvent à leur tour engendrer une usure des articulations et provoquer l’apparition des symptômes de l’arthrose.

Partagez cet article :



Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée