Comment traiter la démence sénile?


Accueil > Santé Seniors > Pathologies spécifiques au grand âge > La démence

Si l'on ne peut malheureusement pas guérir la démence sénile, il est possible d'en diminuer les symptômes et d'améliorer le quotidien des malades. 

La personne atteinte de démence passe généralement par trois stades distincts. Il s’agit de  l'aphasie, l'apraxie et l'agnosie, à des degrés divers et évolutifs.

Quels sont les traitements de la démence ?

Malheureusement, à l’heure actuelle, il n’existe pas de traitement permettant de guérir d’une démence. Néanmoins, différents médicaments ainsi que des thérapies comportementales visent à ralentir l’évolution de la maladie :

  • Il s’agit des médicaments appelés anticholinesterasiques, couramment utilisés pour freiner la détérioration des cellules nerveuses. Cependant, dans 6% des cas seulement on a pu observer un ralentissement de l’évolution de la démence.
  • En ce qui concerne la démence secondaire due à des attaques multiples, on a recours à des médicaments destinés à prévenir la survenue de nouveaux accidents vasculaires cérébraux.
  • De plus, on utilise dans certains cas des antidépresseurs de type sérotoninergique afin de lutter contre les phénomènes de dépression qui accompagnent la démence.

                                                  Cliquer ici pour accéder au blog

La thérapie comportementale pour traiter la démence

Différentes méthodes permettent de traiter les troubles du comportement :

En effet, il est important que les personnes atteintes de démence conservent des repères. La thérapie consiste à leur rappeler constamment les repères temporels indispensables tels que le jour, l'heure et la saison. Le thérapeute les aide également à terminer leurs phrases. Car il est difficile pour ces personnes d’aller jusqu’au bout de leur pensée. Remettre leurs phrases dans le bon ordre les aide à retrouver le fil conducteur. Axée également sur la communication non verbale, cette thérapie semble porter ses fruits.

La thérapie comportementale passe par la communication non-verbale : le toucher, le goût, l'odorat, la présence silencieuse, les gestes et les mouvements. Le sourire et le regard font partie des éléments primordiaux.

Des exercices de mimétisme au cours desquels le thérapeute se place au même niveau que la personne âgée atteinte de démence sénile sont également pratiqués.
L’intonation, le timbre, le ton et le volume de la voix ainsi que le débit de parole du thérapeute se doivent d’être clairs et suffisamment lents. Les échanges doivent se dérouler dans le calme, le patient atteint de démence ayant besoin de larges pauses et d’un temps de réflexion plus long que la normale. Le discours doit donc être simple et associé au toucher qui reste essentiel.

Discuter avec nos conseillers experts en maison de retraite en cliquant ici 

Trouvez une maison de repos adaptée à la démence sénile:

Quel type de maison recherchez-vous ?
Dans quelle province ?
Quel est votre délai d'urgence ?
Coordonnées pour recevoir ma sélection :

CNIL Déclaration CNIL n° 141035 | Confidentialité des données | Mentions légales

Newsletter / Recevez chaque mois l'actu du grand-âge

Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée