Le grand froid et les personnes âgées : Comment prévenir les risques ?


Accueil > Santé Seniors > Impact Météo sur la santé des personnes âgées (canicule et grand froid) > L’impact du grand froid sur les personnes âgées

Parce que la sensation de changement de température baisse avec l’âge, à partir de 65 ans, de simples mesures de bon sens, permettent d’éviter le pire. Ainsi, il convient, en période de grand froid de :

  • Placer un thermomètre à l’intérieur et à l’extérieur de sa maison. Un minimum de 20° doit être maintenu à l’intérieur.

 

  • Vérifier son système de chauffage : Ramoner sa cheminée, veillez aux poêles à charbon, aux chauffages défaillants car les risques d’intoxication au monoxyde de carbone sont très fréquents, inodores et donc mortels.

 

  • Vérifier que les aérations ne sont pas obstruées.

 

  • Ne pas trop chauffer son intérieur, surtout la nuit. Une surchauffe entraine des maux de tête, il n’est pas bon de s’endormir à côté d’un chauffage. De plus, le risque de « chaud et froid » est nuisible aux personnes âgées.

 

  • Eviter de sortir le soir, et à fortiori la nuit.

 

  • Porter des vêtements chauds à l’extérieur : Gants, écharpe et surtout un bonnet car une tête nue peut provoquer une perte de chaleur de 30%.

 

  • Faire des provisions suffisantes, de nourriture, boissons et médicaments nécessaires.

 

  • Ne pas faire d’efforts trop importants, notamment pour les personnes qui souffrent d’asthme et de problèmes cardiaques.

 

  • Demandez de l’aide pour vos courses, faites-vous accompagner le plus souvent possible car les chaussées glissantes, à cause du verglas ou de la neige, entrainent quotidiennement des chutes et des fractures handicapantes.

 

Newsletter / Recevez chaque mois l'actu du grand-âge

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée