En savoir plus sur …. Quels sont vos Droits au niveau de la prise en charge du malade


Accueil > Santé Seniors > Pathologies spécifiques au grand âge > La Maladie de Parkinson > En savoir plus sur la maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson  qui touche près de 70 000 personnes en Belgique est reconnue par l’Inami comme une pathologie lourde. A ce titre, sa prise en charge médicale est totale, que le patient soit à domicile ou hébergé dans une maison de repos et de soins. Les médicaments nécessaires lui sont automatiquement remboursés. Une étude de l’Inami révèle les faits suivants : 

« On compte 68.309 patients, 38.768 femmes et 29.541 hommes, qui utilisent un ou plusieurs médicaments contre la maladie de Parkinson. Sans surprise, le plus grand groupe de ces patients se situe dans la classe d’âge de 71 à 80 ans. »

Le traitement médicamenteux est en effet primordial pour réduire les symptômes handicapants de la maladie de Parkinson tels que les tremblements, la raideur des articulations, les troubles psychologiques. Différents médicaments existent et doivent être régulièrement adaptés, posologie et type, selon l’avancée de la maladie et les réactions et effets secondaires entrainés chez le patient. Une surveillance médicale, qui de toutes évidences, sera plus facile lorsque en phase terminale la personne âgée est hébergée dans une maison de repos et de soins. 

Par ailleurs, les séances de kinésithérapie, dont on connait les bienfaits incontestables pour le malade de Parkinson, sont également prises en charge, en maisons de repos et de soins ainsi qu’à domicile.

Le nombre de séances remboursées n’est pas limité. Seule leur fréquence est limitée à maximum deux par jour.

 

Malades de Parkinson : Quelles sont les aides possibles à domicile ?

Les conséquences de la maladie de Parkinson sont très variables d’un patient à l’autre. Ainsi, le rythme d’évolution de la maladie, les effets du traitement médicamenteux, vont entrainer chez certaines personnes de façon plus ou moins rapide des symptômes handicapants dans sa vie quotidienne : Les tremblements, la raideur, les troubles comportementaux, les troubles de l’équilibre, le risque de chute vont peu à peu rendre la personne dépendante d’une aide extérieure. D’autant plus qu’elle avance en âge et que d’autres maladies liées à l’âge peuvent survenir parallèlement.

 Ainsi, d’après les spécialistes de cette maladie, c’est bel et bien le risque de chute lié aux problèmes d’équilibre qui entraine la perte d’autonomie.  Comme le confirme le professeur Patrick Santens, neurologue à l’UZ Gent dans un article publié sur le site médical belge « medipedia.be »:  

"Généralement, ce sont les troubles de l'équilibre et les chutes qui menacent l’autonomie des patients. Chez certains patients, ce sont les troubles cognitifs (la mémoire…) typiques de la maladie de Parkinson qui les rendent dépendants."

D’où l’importance de se faire aider à domicile le plus longtemps possible par une « aide familiale ». Elle pourra soulager le patient dans les tâches quotidiennes telles que la toilette, l’habillement, la cuisine. Le portage de repas à domicile pour les malades, y compris ceux de Parkinson, sont très bien organisés en Belgique. De plus, depuis 2011, les mutuelles peuvent prendre en charge la visite à domicile d’un ergothérapeute afin d’évaluer les besoins du patient et de pouvoir ensuite mieux adapter son logement au type d’handicap.

C’est auprès de votre mutuelle que vous pourrez obtenir toutes les informations concernant l’aide à domicile ainsi que la location possible d’appareils et instruments adaptés aux malades de Parkinson pour les aider dans les gestes quotidiens.

 

Newsletter / Recevez chaque mois l'actu du grand-âge

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée