En savoir plus sur ….La maladie de Parkinson, qu’est-ce que c’est ?


Accueil > Santé Seniors > Pathologies spécifiques au grand âge > La Maladie de Parkinson > En savoir plus sur la maladie de Parkinson

 

La maladie de Parkinson fait partie de la famille des maladies neuro-dégénératives. Elle constitue avec la maladie d’Alzheimer l’une des plus courantes affections dégénératives du système nerveux.

 

 

Il s’agit d’une maladie d'évolution progressive qui concerne aujourd’hui près de 70 000 belges et 4 millions de personnes à travers le monde.

 

 

  • Touchant principalement les individus âgés de plus de 50 ans, cette maladie atteint le système nerveux central auquel elle cause de nombreux dommages.

 

  • Les symptômes de la  maladie de Parkinson sont provoqués par la destruction progressive des neurones du cerveau chargés du contrôle des mouvements. Les personnes âgées atteintes de la maladie de Parkinson seront donc sujettes à des gestes incontrôlables et à des mouvements de type saccadé.

 

  • Le diagnostic de la maladie de Parkinson est posé lorsqu’un patient présente certains dysfonctionnements moteurs ainsi qu’une plus ou moins grande difficulté d'élocution. Les symptômes les plus caractéristiques de cette maladie sont une excessive lenteur dans les mouvements, une perte d’équilibre et de fréquents épisodes de tremblements au repos. Elle évolue ensuite vers des périodes de perte de mémoire et de confusion , lors desquelles des hallucinations, des troubles psychologiques surviennent.

 

 

Les deux types de Parkinsonisme              

Médicalement parlant, il existe deux types de Parkinsonisme :

  • La maladie de Parkinson primaire
  • Le Parkinsonisme secondaire

 
La maladie de Parkinson primaire

 

Comme évoqué précédemment, les neurones moteurs responsables des actions motrices, notre capacité à effectuer des mouvements, ont besoins de la dopamine pour bien fonctionner. La dopamine est fabriquée dans les cellules des noyaux gris centraux du cerveau. Si ces cellules sont détruites, elles ne peuvent plus produire de dopamine, ce qui provoque les symptômes de la maladie de Parkinson. Or, il semblerait que la destruction de ces cellules soit causée par une accumulation de protéines formant ce qu’on appelle des corps de Lewi.

 

Le Parkinsonisme secondaire

 

Dans ce cas, les cellules responsables de la production de la dopamine ne sont pas détruites mais présentent un dysfonctionnement,  on parle alors de Parkinsonisme secondaire. Cette forme de Parkinson est, la plupart de temps, due à une infection virale ou à une maladie propre au système nerveux induisant des dommages au niveau des cellules chargées de fabriquer la dopamine. Certains médicaments comme l'halopéridol peuvent provoquer de tels dommages.

Newsletter / Recevez chaque mois l'actu du grand-âge

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée