En savoir plus sur…. L’importance de la rééducation


Accueil > Santé Seniors > Pathologies spécifiques au grand âge > La Maladie de Parkinson > En savoir plus sur la maladie de Parkinson

Indispensable pour améliorer la qualité de vie du malade de Parkinson, la rééducation fait partie intégrante du traitement. Différentes méthodes de rééducation ont été développées afin d’assurer au patient davantage d’aisance dans ses mouvements et une plus grande capacité motrice.

En effet, les personnes atteintes de Parkinson souffrent essentiellement de difficultés à se déplacer, de tremblements empêchant la réalisation des gestes de motricité fine et de problèmes d’élocution. Des séances de rééducation leur sont régulièrement prescrites afin de les aider à reprendre possession de leur corps et à leur assurer une vie quasi normale, le plus longtemps possible.

La kinésithérapie contre la maladie de Parkinson

Les séances de kinésithérapie soulagent les malades à plusieurs niveaux :

  • Elles permettent de réapprendre aux patients les bonnes postures afin de diminuer les douleurs occasionnées par la maladie.
  • Les exercices musculaires contribuent à préserver la tonicité de leur musculature.
  • Les exercices de kinésithérapie aident les malades de Parkinson à maitriser la coordination de leurs mouvements.

Néanmoins, pour que cette rééducation soit efficace et que le malade reste souple et puisse accomplir avec plus de précision les gestes quotidiens, les séances de kinésithérapie doivent être effectuées de manière très régulière.

Durant ces séances, les patients effectueront des séries d’étirements et d’assouplissement des articulations ainsi que différents exercices d’équilibre.
Les résultats sont probants : les patients faisant régulièrement des exercices de kinésithérapie (de 2 à 5 fois par semaine) marchent beaucoup plus facilement et retrouvent, dans la plupart des cas, leur habileté à l’écriture.

Ces séances de kinésithérapie sont prises en charge par l’INAMI à raison de deux par jour à domicile ou en maison de repos et de soins. (Lire : « En savoir plus sur les droits des malades de Parkinson ».)

La pratique régulière d’un sport doux

Cette pratique est conseillée pour les personnes  âgées atteintes de Parkinson afin de les aider à conserver leur équilibre et la souplesse de leurs muscles. Ainsi, la natation, la marche, le vélo sont très bénéfiques.

L'ergothérapie pour aider les Parkinsoniens

L’ergothérapie est également indispensable à l’amélioration de la qualité de vie des personnes âgées atteintes de la maladie de Parkinson. L’ergothérapeute a pour but d’aider les personnes âgées à préserver et à développer leur autonomie dans leur environnement que ce soit à domicile ou en maison de repos. En effet, le rôle de l’ergothérapeute est multiple : conseils dans l’aménagement du lieu de vie, rééducation à effectuer, aide dans les actes de la vie quotidienne et parfois la fabrication d'orthèses adaptées. De nombreuses maisons de repos et de soins disposent d’un ergothérapeute.

L'orthophonie pour améliorer l'élocution des malades de Parkinson

La rééducation orthophonique a pour but d’aider les malades de Parkinson à avoir une meilleure élocution et à maitriser les expressions de leur visage, en atténuant cette impression de masque.

Les exercices réalisés lors des séances d’orthophonie permettent aux patients d’exercer, à nouveau, un certain contrôle sur leur corps et de remédier au mauvais fonctionnement de plusieurs automatismes comme la déglutition, l’écriture, la parole qui devient lente et monotone et les mimiques du visage.

Les exercices sont souvent composés de séances de lecture à voix haute et de gymnastique des muscles du visage.

On le voit, la rééducation doit être au centre des préoccupations des patients atteints de Parkinson et de leurs aidants car elle permet au malade de récupérer le contrôle de son propre corps. Néanmoins, il est clair que cette pathologie requiert un énorme effort d'adaptation de la part du malade lui-même qui doit avoir la force morale de surmonter ses handicaps. Toutes ces différentes thérapies visent précisément à l’accompagner dans ses efforts.

La physiothérapie améliore considérablement la vie des malades de Parkinson.

Par ailleurs, des activités relaxantes  comme le yoga et le Tai Chi sont également fortement conseillées aux malades de Parkinson afin de les aider à réduire le stress lié à leur maladie car il a été prouvé que le stress augmentait les symptômes de la maladie de Parkinson.

Parce que les personnes âgées atteintes de la maladie de Parkinson auront, à plus ou moins courte échéance, besoin d’être assistées pour effectuer tous les gestes quotidiens, les aidants seront vite dépassés.

Pour soulager les familles et les aidants, il existe aujourd’hui plusieurs maisons de repos et de soins spécialisées Parkinson.

Parce qu’il est difficile de choisir le bon établissement, au bon endroit et au bon moment, nos conseillers en gérontologie sont là pour vous guider gratuitement dans cette démarche. N’hésitez pas à nous contacter au 02 31 80 478

 

Newsletter / Recevez chaque mois l'actu du grand-âge

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée