l’AVC : Comment le prévenir ?


Accueil > Santé Seniors > Pathologies spécifiques au grand âge > L’accident vasculaire cérébral, AVC > En savoir plus sur l'AVC

Les principaux facteurs de risque, en dehors de l’hypertension sont :

  • L'âge, le risque augmente avec les années.
  •  Le sexe, les hommes sont davantage touchés que les femmes.
  •  Une prédisposition familiale.
  •  Un taux de cholestérol élevé.
  •  La présence d'une maladie cardiaque, de diabète, la consommation excessive d'alcool, le tabagisme, le surpoids, la sédentarité, la prise de contraceptifs ou d'hormones.

Caractérisé par une perte brutale et soudaine des fonctions cérébrales, l’AVC laisse des séquelles plus ou moins importantes selon l’endroit où le cerveau est endommagé.

Ainsi, il peut provoquer des hémiplégies, une incapacité à se mouvoir, à s’exprimer correctement et des troubles de la mémoire.

L’importance de la prévention et du contrôle de l’hypertension artérielle :

 Selon les recommandations du professeurVanoverschelde, l’AVC est unaccident qui ne doit pas être considéré comme une fatalité. Car le facteur de risque majeur est l’hypertension. Or en Belgique, comme au sein de l’Union européenne, la situation est préoccupante, d’après le professeur, puisqu’on estime actuellement à 2 millions le nombre d’hypertendus en Belgique. Et seuls 28% des patients hypertendus sont contrôlés. 

Un signal d’alarme qui devrait être largement entendu afin de pouvoir sauver de nombreuses vies, chaque année.

 

Newsletter / Recevez chaque mois l'actu du grand-âge

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée