En savoir plus sur : La politique de soins en Belgique et l’impact sur l’espérance de vie en bonne santé : Tour d’horizon


Accueil > Santé Seniors > Les soins fréquents > En savoir plus sur les soins fréquents en Maison de Retraite ou à domicile

D’après différentes études sur le système de santé belge et son impact sur l’espérance de vie en bonne santé, il apparait que l’organisation de soins de santé de qualité a toujours été au cœur des préoccupations de la politique belge.

De plus, le taux de couverture de l’assurance obligatoire soins de santé est extrêmement large, ce qui n’est pas sans incidence sur le niveau des dépenses, mais a au moins le mérite de permettre un accès aux soins aux plus grand nombre de personnes.

Combien d’années peuvent les belges espérer vivre en bonne santé ? Cette question a été posée par l’Institut scientifique de santé publique sur la base des trois éléments suivants :

  • L’espérance de vie sans incapacité
  • L’espérance de vie sans maladie chronique
  • L’espérance de vie en bonne santé

 

Ainsi, apprend-on, entre autres, que les femmes vivent en moyenne jusqu’à 82 ans, soit 5 années de plus que les hommes qui eux atteignent, en moyenne, l’âge de 77 ans.

Elles passent toutefois ces années de vie supplémentaires en moins bonne santé.

Voici les principaux résultats de cette étude : 

  • Les variations selon le sexe : Les hommes âgés de 15 ans en 2008 atteindront en moyenne l'âge de 77,2 ans.  Les femmes de cette même catégorie atteindront, quant à elles, en moyenne l'âge de 82,8 ans. Les hommes et les femmes ont toutefois la même espérance de vie sans incapacité, qui est de : 65,6 années. 
  • Les variations selon la région d’habitation : Les personnes qui résident en Flandre vivent en moyenne plus longtemps et en meilleure santé. Ces différences sont particulièrement marquées pour les hommes. Un homme flamand qui avait 15 ans en 2008, atteindra en moyenne 78,4 ans (67,9 sans incapacité), contre en moyenne 77,2 ans (63,2 sans incapacité) à Bruxelles et 75,1 ans en moyenne (61,8 sans incapacité) en Wallonie.
  • La Belgique, au dessus de la moyenne européenne : En 2009, l'espérance de vie en bonne santé à la naissance en Belgique était supérieure de 2,7 ans à la moyenne européenne pour les hommes et de 1,7 an pour les femmes.

La Belgique se situe ainsi parmi les 10 premiers pays de l'Union européenne. »

 

Concernant la catégorie d’âge des personnes hébergées en maison de repos, on apprend que :

 

  • 80% des plus de 95 ans a séjourné dans une MRPA ou une MRS contre 11,8% de la population  âgée de 80 à 85 ans, en 2001.

 

Ce qui montre bien que lorsqu’on atteint un âge très élevé, le risque de devoir faire appel à des soins professionnels augmente dans une proportion importante. Dans cette dernière phase de vie, le degré de dépendance est tellement grand que, d’après les résultats de l’enquête, les soins purement informels, même lorsqu’ils sont combinés avec des soins à domicile intensifs, ne sont plus possibles.

 

Des règles rigoureuses sont appliquées aux maisons de repos et de soins :

 

  • Il appartient aux institutions d’établir un protocole d’évaluation multidisciplinaire pour tout nouveau résident, et d’actualiser régulièrement un plan de soins de revalidation et d’assistance dans les actes de la vie quotidienne pour chaque bénéficiaire. Ce plan doit être conservé dans son dossier individuel de soins.
  • Le personnel infirmier, soignant et paramédical doit disposer de qualifications reconnues par l’INAMI.
  • Dans les maisons de repos et de soins, un financement est accordé pour couvrir les activités d’un médecin coordinateur dont la mission principale est de :
    • Organiser des réunions de concertation avec l’ensemble des médecins traitants des différents résidents.
    • Veiller à la continuité des soins médicaux.
    • Coordonner la politique des médicaments.
    • Collaborer à la formation continue du personnel infirmier et soignant. 

.

Newsletter / Recevez chaque mois l'actu du grand-âge

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée