La canicule et les personnes âgées : Quels sont les signes d’alerte ?


Accueil > Santé Seniors > Impact Météo sur la santé des personnes âgées (canicule et grand froid) > L’impact de la canicule sur les personnes âgées

Le risque majeur pour une personne âgée en cas de fortes chaleurs reste la déshydratation.

Parce qu’elle n’a plus la même sensation de soif, et une diminution de la sensation de chaleur, la personne âgée aura tendance à se déshydrater très vite. La température du corps augmente, et seul le fait de boire et de se rafraichir peut la faire baisser. Or si la personne est isolée, et n’a plus la force de se lever pour boire régulièrement, alors sa vie est en danger. C’est hélas ce genre de situation dramatique qui est à l’origine de dizaines de milliers de morts en période de canicule. 

Les signes qui doivent alerter sont :

  • L’épuisement, la fatigue générale
  • La transpiration excessive
  • Les nausées
  • Les coups de chaleur : La température corporelle atteint les 40°, la peau devient rouge et sèche.
  • La confusion mentale
  • L’agitation nocturne et le sommeil diurne
  • Une perte de poids rapide
  • La sécheresse des muqueuses
  • Tous ces signes nécessitent une prise en charge médicale rapide afin d’éviter une déshydratation.
  • Les premiers gestes à accomplir en présence d’une personne âgée souffrant de la chaleur sont :
  • Lui donner à boire, par petites gorgées.
  • La rafraichir à l’aide d’un brumisateur, au visage et aux bras.
  • L’envelopper au besoin d’un drap humide.
  • Utiliser un ventilateur ou faire un courant d’air dans la pièce.

Les personnes âgées les plus à risque face à la canicule sont :

  • Celles qui sont isolées et incapables de quitter leur domicile
  • Celles qui sont confinées au lit et dépendantes
  • Celles qui ont une fragilité cardiaque
  • Celles qui souffrent de maladies pulmonaires chroniques, de maladies cardio-vasculaires, d’hypertension et de diabète.

Ces personnes doivent faire l’objet d’une surveillance accrue en période de canicule. Si la famille ne peut leur rendre régulièrement visite, elle doit alerter le Centre Public d’Action Sociale de la ville afin que la personne âgée soit listée sur le plan canicule et puisse recevoir des visites fréquentes de la part d’employés et de bénévoles pour veiller à ce qu’elle boive suffisamment et ne souffre pas trop de la chaleur.

 

Le nombre de personnes s’adressant à des maisons de repos pendant et pour les périodes d’été augmente constamment. En effet, dans ces structures médicalisées et pourvues d’un personnel compétent, elles seront en permanence à l’abri de tout danger

Newsletter / Recevez chaque mois l'actu du grand-âge

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée