La perte d’autonomie des personnes âgées : L’impact dans la vie quotidienne


Accueil > Santé Seniors > L'état de santé général lié au grand âge > La perte d’autonomie chez les personnes âgées

De plus, se sentant diminuée par son état, dépendante d’un tiers, la personne âgée peut devenir irascible, ou dépressive se repliant peu à peu, ce qui ne fait qu’augmenter sa souffrance : Physique et psychologique . 

La personne âgée devient vulnérable, elle a besoin d’être aidée et assistée dans les gestes de la vie quotidienne : Se lever, se déplacer, s’habiller, se laver, s’alimenter, tous ces actes essentiels deviennent de plus en plus difficiles à accomplir.

De plus, se sentant diminuée par son état, dépendante d’un tiers, la personne âgée peut devenir irascible, ou dépressive se repliant peu à peu, ce qui ne fait qu’augmenter sa souffrance : Physique et psychologique.  Parfois, les proches font de leur mieux pour soulager un parent devenu dépendant, se partagent les tâches, effectuent de nombreuses visites à domicile, souvent au détriment de leur propre vie familiale. Et pourtant, ils n’ont pas l’impression d’en faire suffisamment, leur parent âgé et vulnérable réclamant davantage de soins et d’attentions, du fait de son état de santé défaillant.

Le maintien à domicile, dans de bonnes conditions, tout en maintenant de bonnes relations, avec son proche peut devenir difficile. Dans ce cas, il est bon d’envisager un accueil en maison de repos et de soins, dans l’intérêt de tout un chacun, surtout si son état de santé nécessite davantage de soins et d’encadrement, et que sa sécurité ne peut plus être assurée au domicile de jour comme de nuit.

 La perte d’autonomie des personnes âgées : L’importance d’être hébergé en maison de repos

Si la personne est isolée à son domicile et ne parvient plus à effectuer les gestes essentiels de la vie courante, et risque une chute source de grabatisation, alors elle sera bien mieux encadrée en maison de repos, ou en maison de repos et de soins selon son état de santé et sa pathologie. En effet :

  • L’équipe médicale, composée d’infirmières, d’aides-soignantes, psychologue, ergothérapeute, kinésithérapeute, psychomotricien, sont là pour assurer à la personne âgée les soins nécessaires pour maintenir le plus longtemps possible sa relative autonomie avant qu’elle ne devienne complètement dépendante.

 

  • Un suivi médical sérieux, un traitement sans cesse adapté, ne pourra qu’améliorer son état de santé.

 

  • Elle pourra partager son quotidien avec d’autres pensionnés de son âge, ayant les mêmes préoccupations.

 

  • Elle bénéficiera d’une vie sociale, autour d’activités et d’animations adaptées, contrairement à la solitude de son domicile. Ce qui la stimulera et entrainera des répercussions positives sur son moral. De même, des exercices physiques doux, lui assureront un meilleur tonus, plus d’équilibre et un renforcement musculaire.

Son état général, au lieu de s’aggraver à domicile, peut ainsi espérer s’améliorer.

Pour vous aider à choisir une maison de repos, ou une maison de repos et de soins correspondant à vos besoins, contactez nos conseillers en gérontologie au 02.318.04.78 

Newsletter / Recevez chaque mois l'actu du grand-âge

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée