La perte d’autonomie des personnes âgées : Qu’est-ce que c’est ?


Accueil > Santé Seniors > L'état de santé général lié au grand âge > La perte d’autonomie chez les personnes âgées

Définie par « l’incapacité pour une personne d’effectuer par elle-même certains actes de la vie courante » la perte d’autonomie survient progressivement chez la personne âgée . 

Parfois de longues années s’écoulent avant qu’elle ne devienne complètement dépendante. Une grille d’évaluation de la dépendance, en Belgique l’échelle de Katz  permet de définir précisément les degrés de perte d’autonomie d’une personne âgée.

Néanmoins, force est de constater qu’avec l’âge, la perte d’autonomie augmente, à partir de 75 ans, et devient nettement plus importante à partir de 85 ans. Elle est notamment due à un ou plusieurs des facteurs suivants :

 

  • Rhumatismes, arthrose, risques de chutes aggravées sources de grabatisation.

 

  • Accidents vasculaires cérébraux, états dépressifs, Troubles de la mémoire, Maladies neuro-dégénératives comme la maladie d’Alzheimer (qui sans être une conséquence de l’âge, touche près d’une personne sur trois à partir de 85 ans).

 

  • Maladies chroniques, respiratoires ou cardiaques, 
Newsletter / Recevez chaque mois l'actu du grand-âge

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée