Maisons de Repos : Une politique gouvernementale de soutien à des personnes âgées de plus en plus nombreuses


Accueil > Maisons de Repos/Maisons de Repos et de soins > Le cadre réglementaire des Maisons de repos

Enfin, il convient de noter que malgré le coût parfois important que peut représenter l’hébergement en maison de repos pour une personne âgée, situé entre 1000 et 2500 euros mensuels selon les cas, souvent à la charge de sa famille, ce tarif est demeuré stable ces dernières années. Ainsi le prix de la journée n’a pas augmenté plus en moyenne que l’inflation. Et c’est précisément grâce aux investissements conséquents entrepris par les autorités compétentes dans ce secteur. Le budget alloué aux soins des personnes âgées est passé du simple au double : De 674,3 millions d’euros à 1320,9 millions d’euros. Une politique de soutien qui s’impose face au vieillissement de la population, aujourd’hui la Belgique compte 500 000 personnes âgées de plus de 80 ans sur 10 millions d’habitants.

Ainsi, un protocole d’accord a été signé en 2010 par le gouvernement fédéral, les régions et les communautés afin de mener une action concertée quant à la manière de soigner les personnes âgées, de prendre en compte de leurs besoins, d’améliorer les soins et cela en tenant compte des impératifs financiers et des spécificités de chaque région.

Si tel est le souhait de la personne âgée, et tant que cela reste encore dans le domaine du possible, alors le maintien à domicile doit pouvoir s’accompagner d’une meilleure prise en charge : Aide-ménagère, aide-soignante, disponibilité de l’entourage, soutien de l’aidant proche, davantage de lien social, tant il est difficilement supportable pour une personne âgée dépendante de se retrouver complètement isolée.

Un appel à projet de l’Inami a même été lancé afin de stimuler toutes les initiatives qui visent à renforcer l’autonomie des personnes âgées. Des nouveaux modules de soins ont été initiés, tels que l’accueil de crise, le court séjour de revalidation, l’accueil de nuit, les activités de jour pour personnes atteintes de démence.

D’après un rapport officiel sur la santé, à ce jour les besoins futurs en hébergement demeurent importants : 43 000 à 56 000 places seraient nécessaires d’ici 2020 pour accueillir les personnes âgées dépendantes, surtout en Flandres où les places manquent plus qu’en Wallonie et à Bruxelles.

Dans les trois régions la qualité devrait être améliorée par un nombre accru de chambres particulières. Pour autant, comparé à la situation au niveau international « le plat pays » est plus orienté vers des solutions institutionnelles : 7 places par 100 personnes de plus de 65 ans. La Belgique se situe ainsi parmi les pays avec un bon développement de soins résidentiels.

Actuellement le taux d’hébergement en maisons de repos et de soins  est de :

  • 23% pour les 85-89 ans
  • 47% pour les 90-94 ans
  • 77% pour les plus de 95 ans

Un taux légèrement plus faible en Flandres où la commission flamande a crée des services-flats dès 1990 et a davantage recours aux soins infirmiers à domicile. Dans l’attente d’investissements plus conséquents pour cette région afin de créer de nécessaires nouvelles maisons de repos et de soins.

www.belgium.be/fr/sante

Pour trouver au plus vite, une maison de repos à bruxelles ou dans les environs, un home , une seniorie ou un Flat, il convient de nous adresser votre demande afin que nous puissions répondre à vos besoins dans les plus brefs délais.

Afin de vous aider au mieux à choisir l’établissement qui correspond exactement à vos attentes et à vos besoins spécifiques pour vous ou vos proches, n’hésitez pas à nous contacter directement au N° local : 02 318 04 78

 

Newsletter / Recevez chaque mois l'actu du grand-âge

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée